Un Accident...

C'est bizarre, j'ai toujours aimé conduire, pouvoir aller partout où je veux, sans rien demander à personne.

accident de voiture

Je n'ai peut-être jamais eu le sens de l'orientation, mais ça je crois que beaucoup de femmes ont ce problème lol. Je regarde mon chemin plusieurs fois avant de partir vers l'inconnu. Rien de grave jusque là, mais depuis mon accident du 22 janvier 2016, je suis en stress permanent.


Ce n'était pas un gros accident, rien de grave, juste des douleurs pour moi, mais le reste de la famille n'a rien eu et ça c'était le plus important. Mais zut la petite journée en famille a tourné au cauchemar.

C'était un vendredi après-midi direction la balade quand je suis arrivée à un gros rond point et paf une voiture m'est rentrée dedans.
Un joli coup du lapin et le week-end le plus horrible de ma vie.

Des douleurs interminables, impossible de dormir de faire quoique se soit, j'étais complètement bloquée.

Me voilà partie pour des tas de démarches, de papiers en tout genre, mais surtout la peur de reprendre la voiture.

Après maintes séances de kiné et prises de médocs pour calmer les douleurs me voilà repartie sur la route, mais que de courts trajets, malheureusement dès que je prends trop la route, je me re bloque.

Et cette peur incessante, dès que je freine... Je me mets à regarder vite mon rétro pour voir l'attitude de la voiture arrière, de peur d'avoir un nouvel accident.

Bref, je me retrouve à stresser encore plus quand je ne connais pas mon chemin, car il faut se concentrer sur la route et bien-sur les conducteurs.

Du coup, j'ai du mal à voyager seule, même si je conduis, je reste plus en sécurité avec quelqu'un à mes côtés pour me canaliser.

Aujourd'hui ça fait 10 mois et rien n'a changé, on m'avait dit que mes douleurs partiraient au bout de trois mois environ, mais rien à faire, je suis constamment tendue, je me tape des migraines à cause de la douleur.

Aujourd'hui j'ai encore des séances de kiné, j'ai l'impression de ne plus avoir de vie... Il faut constamment tout faire en rapport avec les rendez-vous. Entre les aller-retour à l'école et mes séances autant dire que je ne peux plus rien faire.

Ce petit accident a changé ma vie, je suis triste de cette situation, de ne plus pouvoir porter mes enfants plus de cinq minutes, de ne plus porter de choses trop lourdes, de ne plus lever les bras trop longtemps... Et j'en passe...

Mais voilà, il est temps... Je me suis laissée la fin de l'année pour profiter de mes enfants et des fêtes avec eux. Mais en cette nouvelle année qui approche, de nouvelles choses sont à prévoir... Pas de résolutions, mais des impératifs...


Voilà le stress monte, pourtant ça fait des mois que je m'y prépare, il faut que je trouve un travail!!! Il y a ces sentiments normaux: peur de l'inconnu, peur de ne pas assurer... Mais le pire c'est la peur de me coincer, je n'ai pas une semaine où je n'ai pas mal aux cervicales, aux côtes ou au dos...

J'ai peur que cela ait un impact sur mon avenir, je me pose pleins de questions...

Mon CV est prêt, j'ai envie d'aller découvrir de nouveaux horizons, pour me changer les idées, changer ce quotidien de maman au foyer, de retrouver une vraie vie sociale.

Maintenant à voir ce que me réserve l'avenir...



4 commentaires:

  1. Hello :)

    Ton article me parle car j'ai vécu plus ou moins la même chose, à quelques différences près (je suis d'ailleurs en train d'écrire un article là-dessus mais j'efface, je réécris, j'efface, ...).

    Mes solutions :
    - pour la douleur du dos et des cervicales : un chiropracteur, spécialiste du dos. C'est un peu comme un ostéopathe mais il est spécialisé pour le dos et les cervicales.
    - pour ta phobie : l'hypnothérapie. ça a été miraculeux et libérateur pour moi ! J'ai encore peur mais j'arrive maintenant à gérer ma peur et je ne fais plus d'insomnie ou de gros stress quand je dois prendre la voiture.

    Allez courage, tu peux le faire :)
    Je croise les doigts pour que ça aille vite !

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, je vais me renseigner, car c'est vrai qu'à l'heure actuelle ça me gâche plus la vie qu'autre chose.

      Je sais ce que c'est d'écrire, effacer et écrire encore, c'est dur de trouver les mots quelques fois.

      Merci pour ton soutien en tout cas. ��

      Bisous

      Supprimer
  2. Comme je te comprends ! J'ai toujours peur en voiture :( Peur des gens qui roulent vite ou n'importe comment, peur de doubler, peur des côtes, des changements de voies, bref. Pourtant je le fais, je conduis pas mal pour mon travail, je me débrouille. En tout cas, ton article m'a beaucoup parlé. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C' est ça comme on dit il faut toujours faire attention aux autres!!! J'ai peur des routes étroites, des camions ou des bus, je les vois tellement se déporter. C'est pas facile et pourtant j'aime conduire, mais les personnes autour me font de plus en plus peur. Ça me rassure de voir que je ne suis pas seule. Bisous

      Supprimer